jeudi 27 mars 2008

LE MONDE SELON MONSANTO ::: redif chez Marlusse et lapin

Pour ceux qui ont raté ce docu évennement diffusé sur ARTE le 11 mars dernier
Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s'agit mais qui sont intrigués par le buzz qu'il génère
Ou pour ceux qui voudraient le revoir
Marlusse et Lapin (le troquet-ciné de Pigalle) diffuseront Dimanche 30 Mars à 17h le film de Marie-Monique Robin
LE MONDE SELON MONSANTO
Implantée dans quarante-six pays, la firme multinationale Monsanto est devenue le leader mondial des OGM,
mais aussi l'une des entreprises les plus controversées de l'histoire industrielle. Depuis sa création en 1901,
la firme a accumulé des procès en raison de la toxicité de ses produits, mais se présente aujourd'hui comme
une entreprise des « sciences de la vie » convertie aux vertus du développement durable.
A partir de documents inédits, de témoignages de victimes, de scientifiques et d'hommes politiques, Le monde
selon Monsanto reconstitue la genèse d'un empire industriel qui a grand renfort de mensonges, de collusion avec
l'administration américaine, de pressions et de tentatives de corruption est devenu le premier semencier du monde,
permettant l'extension planétaire des cultures OGM sans aucun contrôle sérieux de leurs effets sur la nature et la
santé humaine !
CHEZ MARLUSSE & LAPIN - DIMANCHE 30 MARS A 17H
14 rue germain pilon - 75018 PARIS - M° Abesses ou Pigalle


Enfin, ceux déjà convaincus par le sujet de ce film seront susceptibles de signer la pétition suivante:

Nous laissons maintenant la parole à Lapin
OGM, enfin un commissaire européen courageux !!
Fin octobre, le Commissaire européen à
l'Environnement, Stavros Dimas, s'est courageusement
opposé aux grandes compagnies de l'agrobusiness en
proposant l'interdiction de la culture de deux maïs
OGM (le Bt11 et le 1507) développés par les firmes
Syngenta et Pioneer/Dow.
Des scientifiques ont en effet démontré que la
culture de ces OGM censés combattre des insectes
nuisibles au maïs pouvait provoquer des conséquences
graves, notamment sur des insectes non nuisibles du
maïs, comme le papillon monarque ou sur des
"organismes non ciblés" comme des oiseaux.
Récemment, il a également été prouvé que les
écosystèmes aquatiques pouvaient aussi être
affectés.
Si la proposition de Dimas était adoptée, il
s'agirait d'un véritable tournant. Très favorable
aux OGM, la Commission a jusqu'à présent toujours
donné son feu vert aux demandes d'autorisation d'OGM
Et les autres Commissaires européens, par peur de
froisser les puissants intérêts pro-OGM, notamment
américains, risquent de s'opposer à l'initiative
courageuse de Stavros Dimas. Mais celui-ci vient de
confirmer publiquement sa position. « Le risque est
trop élevé pour l'environnement selon plusieurs
études scientifiques récentes, a indiqué M. Dimas à
Bruxelles le 22 novembre. J'envisage de donner un
avis négatif pour la demande d'autorisation. »
Il faut absolument soutenir la position prise par
Stravros Dimas, qui, si elle est adoptée par la
Commission européenne, sera le premier rejet d'OGM
dans l'histoire de la Commission européenne et
représentera un pas décisif pour une Europe sans
OGM. Une mobilisation massive est nécessaire pour
cette opportunité historique !
Cap sur les 100 000 signatures
Le plus grand nombre possible d'Européens doivent
interpeller la Commission européenne pour que la santé publique et
l'environnement priment sur les intérêts de quelques
multinationales et
que les maïs Bt11 et 1507 ne soient pas autorisés.

Signez et faites signer la pétition à destination de
Manuel Barroso, Président de la Commission
européenne, et aux Commissaires Dimas, Kyprianou
(consommateurs), Fischer-Boel (agriculture) et
Barrot (transports). Plus de 75 000 européens l'ont
déjà signée en quelques semaines, dont 10 000 en
France... La pétition française s'adresse également
à Jacques Barrot, Commissaire européen aux
transports, car il votera également sur la
proposition de Stravros Dimas et doit tenir compte
de l'avis des citoyens français et de la nouvelle
ligne politique française sur les OGM à l'issue du
Grenelle de l'environnement.

(Merci d'avoir lu jusqu'au bout, à très bientôt.)
Lapin.

lundi 17 mars 2008

JR, photos ::: Women are heroes

JR, photographe urbain lance un nouveau projet

Ce film est remarquable. Attention aux âmes sensibles. Je vous livre le sujet tel quel, vu sur un blog très intéressant tenu par un jeune homme curieux (Introduction).

JR est un photographe urbain qui s’est surtout fait connaître par son projet 28mm. Le principe est simple, il demande à des gens de lui faire des grimaces qu’il prend au 28mm, en cadrage très serré. Il imprime ensuite les photos sur des affiches et les colle dans le milieu urbain. Le résultat est non seulement superbe visuellement, mais également plein de sens.
Son premier projet, 28mm - portraits d’une génération est né en région parisienne.
Son second projet, Face2Face avait pour théâtre la Palestine et Israël.

Vous vous souvenez sûrement des photos géantes dans libé.


Son nouveau projet s’intéresse aux femmes, et spécialement aux femmes africaines. Je vous laisse vous faire une idée avec le trailer :

blog de la semaine ::: Les gammes couleur du Sartorialist

Un post destiné aux créateurs mode.

Un graphiste suisse a analysé plus de 1 500 gammes de couleurs d'après les photos du plus célèbre photographe de street style. Pour les néophytes à savoir the Sartorialist, qui parcourt le monde à l'affut des looks les plus pointus. Les blogueurs/ses mode comprendront l'intérêt et le travail de titan mais aussi l'incroyable document qu'est ce site..


L'outil est incroyable, car les gammes sont triées par couleur dominante et concerne l'ensemble du cliché, pas seulement les vêtements.
TOTAL Respect !

Le site Wear palettes
© Toutes les photos sont du Sartorialist
Ici la rubrique Bicycles, des clichés volés de cyclistes very stylés.

samedi 15 mars 2008

®Après Réflexions ::: Mobilier recyclé

Chauvoncourt est un village de 475 âmes, sis dans la Meuse. C'est aussi le nom que l'on peut voir sur un panneau routier au-dessus d'un restaurant 22 rue Henri Monnier (So-Pi, south Pigalle pour les branchés). Doublé d'une épicerie fine, on pourra y grignoter une cuisine légère de produits italiens et de terroirs croisés (gelées de vin, fruits et légumes frais, confiture d'oignons, saucissons dodus). Le type même d'adresse qui manquait dans le coin, ouvert midi et soirs pour les becs fins qui aiment casser la graine conviviale. Après sept mois de travaux, Christophe Charton (Photo), associé à Stefano Emili, restaurateur de métier a ouvert il y a quelques temps.
T. 01.48.78.26.03
photo © le daily neuvième, LE blog d'infos locales

Christophe gère déjà la boutique d'en face, Après Réflexions, spécialisée dans la récupération d'objets ou de meubles. Un atelier qui redonne vie à du mobilier vintage chiné jusqu'en Argentine et relooké ici même. Il ripoline les buffets anciens et offre un sacré lifting au mobilier de mamie. Christophe est aussi conseiller en décoration pour particuliers et boutiques.

Le dada de Christophe, c'est la transformation de radiateurs en lampes. Il les nettoient et les bichonne. Le résultat est fort désirable pour 250 € en moyenne. Une fois ou deux fois par an, Christophe organise une vente aux enchères pour vider la boutique des tous ses objets. Il faut faire place nette pour recommencer avec un nouvel arrivage.
C'est l'occasion de belles rencontres autour d'un cocktail servi dans une drôle de bassine (on vous laisse la surprise) et surtout de pouvoir s'offrir un meuble unique. Les enchères commencent à 50 € pour ne jamais dépasser le prix boutique. Nous les chats, on s'inscrit sur son site pour recevoir les invitations même si Christophe à créé ce bel objet de frustration

qu'il appelle 'l'aquarium anti-chat"....

Pour les collectionneurs impénitents de mobilier nostalgie, le contact atelier et les photos c'est par là




Tous les jours sauf le dimanche, de 12H à 20 H - ou sur rendez-vous
Après réflexions, 25 rue Henri Monnier 75009 Paris
Station Vélib' 36 rue Victor Massé

vendredi 14 mars 2008

Les paroles de l'hymne russe en Français


Au risque de perdre définitivement tous mes lecteurs...
Moi franchement ça me détend




ce soir Sardaigne !  (hymne  Russe ) - Seniorplanet
ce soir Sardaigne ! (hymne Russe ) - Seniorplanet

ce soir Sardaigne ! (hymne Russe ) - Seniorplanet
...en observant bien les paroles de l'hymne Russe, il y a certaines similitudes.....avec la langue française !
Mots-clés : russe hymne hymne russe

mercredi 12 mars 2008

L'eradiction des chats chinois

La "nouvelle" fait froid dans le dos. Le gouvernement chinois a décidé de nettoyer ses rues de tous les félidés comme il l'a déjà fait pour les chiens. On connaissait les tortures infligés à nos copains chinois (de tout poil) et notament à nos cousins pour la fourrure. Ici, c'est la même chose. les chats agonisent dans des souffrances extrêmes et sans aucun secours. Empilés dans des caisses stockées dans des hangars, ils succombent à des maladies qui les emportent les uns après les autres. Evidemment, pour les humains c'est la même chose. Ne nous attendez pas ici sur des jeux de mots douteux, nous respectons trop certaines choses pour oser l'humour ni le titre osé de l'Economist repris ce jour par Treehugger .



On pourra rétorquer que les tortures sur les humains font rage en Chine. En attendant, pour en savoir plus, notamment sur le combat de certaines groupes amis des chats:
A lire pour en savoir plus, l'article de The Economist

Eloignez les enfants, les images sont ...

Du poulet, de la malbouffe et Monsanto

On a tous regardé le docu de Marie-Monique Robin sur Arte. En espérant que tout le monde en a fait autant.

Voici une petite vidéo sur l'art d'accomoder le poulet en pub. C'est ironique, évidemment.


Pour une interview de Marie-Monique c'est chez enviro2b.

Le DVD est en vente sur le site d'Arte avec son livre.

lundi 10 mars 2008

blog de la semaine ::: mademoiselle déco


Mais qui est Mademoiselle Déco ?
Nantaise d’adoption, pas tout-à-fait trentenaire, elle est passionnée de déco depuis toujours. Convaincue qu’une belle déco n’est pas synonyme de puit sans fond, elle excelle dans la récup et la remise au goût du jour de meubles chinés ou récupérés (merci les grands-mères !).

Au delà des conseils prodigués aux amis, elle aime partager sa passion, ses coups de cœur et idées… De là est né le Blog déco : une petite fenêtre sur une décoration simple, vivante, conviviale et chatoyante qui a avant tout pour but de se sentir bien chez soi.

Voici notre coup de cœur: la bibliothèque sur-mesure. Nous les chats, grimpeurs émérites, on veut la même...


prenez le plus court chemin vers d'autres idées rafraichissantes: Mademoiselle déco vous attend.

vendredi 7 mars 2008

® Eco design ::: Thierry Jeannot & les Enfants des rues de Mexico city

Article ®ecyclé du 21 juin 2007



On applaudit le projet de Thierry Jeannot, un français expatrié à Mexico, qui réalise avec les enfants des rues un travail courageux d'insertion par l'apprentissage.









Il cherche des partenaires et des financiers pour organiser des expos par exemple, ou diffuser les productions.

Ces enfants ont entre 12 et 17 ans, ils vivent dans la rue depuis leur plus jeune âge dans les conditions d'hygiène les plus sordides.

Prostitution précoce, maladies, malnutrition les déciment très rapidement et l'espérance de vie ne dépasse pas 20 ans pour ceux qui ont "de la chance" !

Le travail dans l'atelier commence souvent par une bonne douche et un repas.

Les lampes sont produites à partir de matériaux récupérés dans les poubelles et ne déparent pas dans nos appartements design.










Pour en savoir plus allez voir son blog: urbancrafts

jeudi 6 mars 2008

Jeanne Moche reporter ::: la mode, l'écologie en sarkozie sans langue de bois

Jeanne Moche enquête dans les coulisses de la fashion week. elle regarde ce petit monde avec de grands yeux pas si naïfs. Un superbe moment: Un écolo modeux célèbre pour son engagement et son art du jean, une voyante présidentielle over célèbre et la dame au chapeau. Enjoy !


© Jeanne Moche
reproduit avec l'autorisation de l'auteur

D'autres petites merveilles en libre accès via you tube.

Nouveau ::: the different magazine

The different magazine, sur internet et en français se propose de poser les bonnes questions... à défaut d'apporter toutes les réponses.

Petit extrait de l'Edito
Nous croyons, du fond du cœur, qu’il est possible de vivre autrement, d’agir autrement et même de penser autrement. Oui, nous sommes convaincus qu’« un autre chemin est possible ».
Comment ? Nous n’avons pas les réponses. Mais nous avons les questions. A nous de faire notre travail de journalistes pour rencontrer ceux qui sont en train d’élaborer des prémices de solutions.
Tel est l’objectif de The Different Magazine : fureter, chercher de nouvelles propositions, les expérimenter. Pour ensuite vous les faire partager.

Saluons cette nouvelle initiative.

The different magazine

mercredi 5 mars 2008

La lettre d'une maîtresse ::: no comment

la lettre d'une maîtresse sur le blog des parents de Bébés en vadrouille
Par Oumie Yanssané, lundi 3 mars 2008 à 19:01 :: Actualité des Enfants :: 


Je suis la maîtresse de Gevorg, le fils de Karin et Armen, qui est arrivé en Cours Préparatoire dans ma classe l'an dernier. Je suis la maîtresse de Gevorg qui a disparu de ma classe vendredi 16 novembre en laissant toutes ses affaires, même ce gros bâton de colle dont il est si fier. Je suis la maîtresse de Gevorg et d'autres encore dans la même situation, qui voient sa chaise vide tous les jours et qui savent que leur tour peut arriver.

Je suis la maîtresse de 22 enfants de 6 ans qui apprennent qu'en France un enfant peut être obligé de s'enfuir de nuit avec sa famille parce qu'il n'est pas français. Je suis une maîtresse qui doit enseigner à 22 enfants, qu'on est tous égaux, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs, que les lois sont faites pour nous protéger, que c'est ce qu'on appelle les droits de l'homme dont on est si fiers en France. Je suis une maîtresse qui doit arriver à faire comprendre à 22 enfants que l'on doit résoudre les problèmes en s'expliquant, et que lorsqu'on est dans son droit on sera écouté et protégé… « parce que c'est ça la justice, hein maîtresse ? »

Je suis la maîtresse d'autres enfants sans papiers qui me regardent faire l'appel sans Gevorg et qui continuent à apprendre à lire dans la langue d'un pays qui ne veut pas d'eux. Je suis une maîtresse parmi tant d'autres qui devraient tous les jours essayer d'expliquer l'inexplicable, accepter l'inacceptable, et ravaler cette rage et ce dégoût d'être la fonctionnaire d'un Etat qui mène une chasse à l'homme abjecte et dégradante.

Aujourd'hui je voudrais vous faire comprendre à quel point mes collègues et moi-même sommes choqués par ces drames humains, par cette politique de chiffres, de pourcentages et de quotas appliquée à des personnes, des hommes, des femmes et des enfants.

Je voudrais vous faire comprendre à quel point cette souffrance engendrée par cette politique, devient ingérable, insupportable pour nous, comme pour les enfants et les familles concernées. Je voudrais vous dire à quel point nous avons mal devant ces bureaux vides, ces cahiers abandonnés et ces stylos que personne ne vient réclamer.

Je voudrais vous dire à quel point j'ai peur d'arriver en classe et d'avoir perdu Gevorg ou Alexandre ou un autre encore, parce que, non, ce ne sont pas des numéros ou des quotas, mais parce que je les connais, je connais leurs sourires, je connais leurs yeux.

Nous n'en pouvons plus de nous taire et de voir des familles en danger rejetées en toute connaissance de cause ! Nous n'en pouvons plus de nous demander en permanence ce qui va leur arriver là bas ! Nous ne voulons plus être complices de non assistance à personne en danger.

Je voudrais vous faire partager cette réflexion de William Faulkner : « Le suprême degré de la sagesse est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue pendant qu'on les poursuit. » Alors merci à tous d'être là et de partager le rêve de Karin, Armen, Alexandre, Gevorg et Grigory leurs enfants : Vivre sereinement auprès de nous, venir chaque matin à l'école, et que ce rêve, avec eux et avec tous ceux qu'on veut chasser hors de notre pays, on ne le perde pas de vue. 
Laure Véziant professeur des écoles à Montélimar 
Envoyé par Julien le Slameur

L'Arche du goût ::: par slowfood France

Ami gastropodes et gastronomes voici un site que je ne saurais que trop vous conseiller.
Gourmets, gourmands, cuisiniers et sympathisants... Vous pouvez élire un produit à son introduction dans l'Arche du goût.

Les critères de sélection :

Les produits doivent être d'une qualité gustative exceptionnelle, celle-ci étant conçue dans le contexte des traditions et usages locaux.
Les espèces végétales, variétés ou écotypes, les races ou populations animales doivent être indigènes, ou bien acclimatées sur une période longue à moyenne à un territoire spécifique. Elles doivent être liées à la mémoire ou l'identité d'un groupe. Les matières premières doivent être produites localement, et/ou traitées, transformées, affinées selon les techniques traditionnelles locales. Si elles viennent d'une zone extérieure à la région, cet appel à des ressources extérieures doit être traditionnel. Les additifs utilisés dans la fabrication du produit (épices, arômes, condiments), d'où qu'ils viennent, doivent faire partie des usages traditionnels.
Les produits doivent être liés écologiquement, socio-économiquement et historiquement à une région précise.
Les produits doivent être produits en quantités limitées, par des exploitations agricoles ou des entreprises de petite taille.
Les produits doivent courir un risque réel ou potentiel d'extinction. S'ils sont en voie de relance, cette relance doit encore présenter des caractères de fragilité.

Pour voir la liste des nominés, c'est ICI.

Pour nos amis trop longtemps nourris aux croquettes et qui se demandent: 'Qu'est-ce-que le goût?"
C'est par
Nous les chats on retourne en cuisine.

Knoend ::: Idée packaging trop maligne

>
Une ampoule basse conso et un emballage qui devient son abat-jour. Le tout en plastique bio base (Propylene) respectueux de l'environnement. Elle est pas belle la vie ?



Pour savoir comment ça marche, suivez le guide


Un avant-goût de l'été

L'album de camille - le fil - que j'écoutais en boucle l'été 2005 (5 concerts à mon actif) a laissé des traces. Un nouvel opus prévu pour avril et ici pour le plaisir une chansonnette au goût salé (la mer, les larmes).

Marcia de Carvalho ::: mode éthique été 08

C'est bientôt le printemps. Et le moment venu de penser à changer de tenue.

Dans la collection de Marcia, il y a forcément une pièce qui vous va. Elle a tout bon ! La couleur exubérante, les motifs fleurette, la matière incroyable de coton crochet qui nous renvoie direct aux années Hippie. Tunique gitane, robe longue à porter pieds nus, débardeur ou jupette, allez y les yeux fermés.



La collection est élaborée en partenariat avec des artisanes du Nord-este (la région la plus pauvre du Brésil). Marcia vient de là-bas. Elle a donc naturellement demandé à ces femmes de pêcheurs de lui crocheter ses tenus vibrantes selon leur méthode traditionnelle issue de la réparation des filets de pêche.



L'occasion de créer un pôle d'activité pour ces petits villages côtiers et de permettre aux jeunes femmes de rester sur place au lieu de migrer vers les métropoles et leurs favelas. Une action qui s'inscrit dans le durable, puisque Marcia étudie un prolongement pour l'année de la France au Brésil. Et introduit des pièces dans toutes ses collections hiver compris (bérets, écharpes)

Elle met aussi en place un atelier d'insertion par la couture dans le 18 è arrondissement, à Barbès où se trouve son atelier boutique.

Marcia de Carvalho
2 rue des gardes 75018 Paris
2 rue du roi de Sicile 75004 Paris

Concours ethic style ::: deadline 1er mai 2008

Ethic Style est le premier concours de mode européen, axé sur le thème du développement durable. Ce concours est ouvert à tous les jeunes créateurs ressortissant de l’Union Européenne, étudiant en stylisme-modélisme ou déjà actifs, et sera encadré par un jury de professionnels.
À l’occasion d’une réflexion menée au croisement de la mode éthique et de la culture, l’idée d’organiser le premier concours européen de mode germé dans la tête de. Axé sur le thème du développement durable, cet événement veut introduire une nouvelle approche : le vêtement comme une réponse possible à l’écodéveloppement.

La liste des candidats autorisés à concourir sera publiée sur http://www.ethicstyle.net le 14 mars 2008, après décision du jury. L’inscription des candidats sélectionnés à l’issue de cette date devient alors définitive.

Ethic Style se positionne comme un tremplin dans un secteur où les possibilités de professionnalisation sont malheureusement trop restreintes.

L’événement comportera deux moments :
· un défilé dans un lieu parisien, à l’issue duquel seront désignés les lauréats,
· un temps d’exposition des créations d’une semaine.

Le choix et la distinction entre les créateurs seront effectués par un jury professionnel européen reconnu pour ses compétences parmi lesquels : Eric Charles-Donacien – Directeur artistique de la Maison Lemarié, Florence Müller – Historienne de la mode, Jean-Luc di Paola-Galloni – Directeur Délégué Valéo (et oui!).

10 septembre 2007 : lancement officiel du concours Ethic Style 2008,
01 mai 2008 : clôture des dépositions de dossier d’inscription,
14 mai 2008 : délibération du jury concernant les candidats autorisés à concourir,
11 octobre 2008 : délibération finale du jury, défilé et remise des prix,
13 octobre 2008 : ouverture de l’exposition Ethic Style à Paris,
19 octobre 2008 : clôture de l’exposition,
Décembre 2008 : publication d’un bilan.

Prix
Différents prix seront attribués aux lauréats en fonction des partenariats conclus. Il s’agira d’une formation chez un grand couturier, d’un prix en argent, de la vente des créations dans un magasin prestigieux, ou de l’édition d’une première collection.

++ Ethic style le site

mardi 4 mars 2008

Art environnemental ::: Abigail Doan



Pour saluer la mort annoncée de l'hiver et l'arrivée d'un printemps radieux, voici le travail d'une artiste que j'aime beaucoup.
Poésie et nature au rendez-vous chez cette tricoteuse de rêves.
Abigail partage son temps entre NY et une ferme en italie. Elle se positionne comme artiste environnementale et utilse la fibre textile pour ses sculptures géantes. "Mes investigations artistiques et ma réflexion écologique sont des moyens de proposer des solutions visuelles et des supports de questionnement face aux changement climatiques et sociétaux auxquels nous sommes tous désormais confrontés", souligne-t-elle dans la page d'accueil de son blog.

>

Un petit clin d'œil aux colliers d'arbres vus chez Neomansland ce matin !

son blog
ses portfolios

blog de la semaine ::: dans ma roulotte

Tenu (et comment) par une poétesse du recyclé, une obsessionnelle du rebut, une archéologue de la poubelle, une artiste aux doigts d'or. Dans ma roulotte vous offre un panel de tout ce qu'on peut faire avec un peu d'imagination et beaucoup d'humour.

Spécial dédicacé à Miss Green Ripe Ideas. Encore une fois!

AVANT

APRES



Pour la visite c'est par

Recyclé ::: Hello Kitty goes Rockn'Roll


Un mediator transformé en bijou à l'effigie d'Hello Kitty
Just for fun !

Par ici pour commander

Vivre Autrement ::: le salon de l'art de vivre éthic, chic et bio

4 jours et 1 nocturne pour démontrer que l'on peut conjuguer modernité et écologie
400 exposants présenteront leurs produits et leurs démarches, de l'alimentation aux vins bio, en passant par la beauté, la santé bio et nature, le textile écologique, les écoproduits, la protection de l'environnement...Souvenir ému d'une confiture bio au cassis... qui n'a pas fait long feu. Prévoyez des cabas. Tout est délicieusement tentant.

LES PETITS "PLUS" OFFERTS AUX VISITEURS :
- l'espace allaitement : un lieu tout cosy pour que les mamans allaitent leur bébé dans la douceur et le calme, tranquillement, avec le réseau "Porter son bébé"
- le happening Toktitok : une oeuvre éphémère réalisée en direct sur le salon, à partir de matériaux récupérés, notamment pendant le montage : tissus, cartons, bâches, bambous... 
- une yourte mongole, toute douillette : les enfants y apprendront ce que devient la laine de mouton, à créer des objets avec des matériaux de récup' ou testeront leurs idées écolos avec le petit mémo philo 
- le pôle massage : un espace dédié au bien-être où sont réunis des réflexologues, des spécialistes du shiatsu ou du massage assis, pour apprendre à se faire du bien ou profiter d'un moment de relaxation pendant votre visite 
- les ateliers recyclage : deux créateurs vous aideront à confectionner vous-même des
accessoires de mode uniques, à partir de chutes de tissus récupérées.

Ethical Market (marché éthique) s'invite à Vivre Autrement
C'est la vitrine des créations de mode et design éthiques (vêtements, accessoires, mobilier, décoration). 
Ce marché éthique sera l'occasion pour une trentaine de créateurs de présenter leur démarche de développement durable et de création à la fois tendance et solidaire.
A ne pas manquer : 2 défilés de mode éthique le vendredi 14 mars (19 h et 20 h).

Un espace spécialement destiné aux enfants
Tout sera réuni dans le Pole Enfants pour que les bambins soient bio de la tête aux pieds : des aliments bébé aux produits de soins, des vêtements aux jeux éducatifs.

Des conférences et des ateliers pratiques
A découvrir également, 100 ateliers conférences pour mieux comprendre les méthodes et les produits écologiques et plus de 30 ateliers pratiques pour réapprendre à tout faire soi-même.

Vivre autrement ::: Le salon de l'art de vivre éthic, chic et bio
13 au 16 mars 2008, Parc Floral de Paris
Ouvert de 10h30 à 19h - Nocturne jusqu'à 22h le vendredi 14 mars.
Entrée : 7 euros, tarif réduit : 5 euros.
Renseignements : 01 45 56 09 09 ou www.salon-vivreautrement.com

Greenpeace lance Lovepeace ::: le vert paradis des amours écolos

Célibataires écolos de tout poil, vous allez trouver l'âme sœur. Hé hé... On l'attendait depuis longtemps ce site de rencontres entre écolos convaincus. C'est Greepeace qui s'y colle. Enfin depuis la Suisse. Et va falloir parler l'allemand dans un premier temps, c'est pas gagné. Une version française est à l'étude en association avec Greepeace France et la section belge.



Du jamais-vu dans le milieu de la défense de l'environnement. Cette plate-forme de drague en ligne permet aux gens de même sensibilité d'échanger des idées, de se rencontrer... et plus si affinités. Qu'ils soient membres de Greenpeace ou non.

Depuis le 14 février, date symbolique, 650 âmes solitaires se sont déjà inscrites. Combien de couples déjà formés? Mystère et boule de gomme... «Mais ça marche pas mal», se réjouit Nicolas de Roten, porte-parole de l'organisation.

Une nouvelle façon de "draguer" des militants???
Pour Greenpeace, le site de rencontre est aussi l'occasion de draguer des adhérents potentiels. «Cela nous permet de toucher des gens réfractaires à un démarchage directe dans la rue, mais sensibles aux problématiques écologiques», explique Nicolas de Roten.

Les âmes chagrine pourront penser que l'organisation a besoin de renforcer ses effectifs et qu'elle capitalise désormais sur la détresse sentimentale plutôt que sur les croisades écologiques? Même pas. Selon ses chiffres, le nombre d'adhérents augmente régulièrement depuis dix ans. La progression est plus marquée en Suisse romande qu'outre-Sarine. En 2007, Greenpeace comptait plus de 160 000 personnes membres en Suisse

Le site suisse lovepeace.ch

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...