jeudi 30 avril 2009

Blogspot de la semaine ::: De quoi parlent les blogs ?

Fierté !
Ecoloinfo est toujours n°1 au classement Wikio Environnement...
Voici ce que donne le nuage de tags Environnement.



En surfant deci-delà, j'ai trouvé cet article. Une étude sous forme de nuage de tags assez créatifs qui analysent la blogo (100 sites par catégories Wikio).
On y décuuvrira que les idées reçues ont la vie longue même à l'ère du numérique. Papa bricole (sur Internet), maman tricote ou cuisine (sur Internet aussi).

On peut télécharger l'appli sur le blog Technologies du langage.
Merci...


N'hésitez pas à copier et utiliser les images à votre guise (un p'tit lien de reconnaissance vers le cite source serait sympa). Et si vous voulez vous même jouer avec Wordle, et créer vos propres nuages, vous pouvez télécharger les données ici (chaque fichier contient deux colonnes, mot:fréquence — attention il faut utiliser http://www.wordle.net/advanced).

mercredi 22 avril 2009

Et les Minou bio ???

Chien-nature.com, créé par Julie Stagnetto, propose une alternative à la consommation d’articles polluants pour vos compagnons à quatre pattes. Encore très méconnus en France, les jouets, laisses écologiques pour les animaux domestiques sont pourtant déjà bien implantés Outre-Atlantique. En France, ils sont encore peu à référencer des produits sécurisés qui respectent l’environnement. « Nous proposons un nombre limité d'accessoires car nous avons pris le temps de les sélectionner, explique Julie Stagnetto. Nous avons focalisé notre attention sur la qualité des produits, leur sécurité, leur esthétisme mais aussi leur prix. Nous voulons installer un capital confiance avec notre clientèle».

Heureusement pour les minous bio il y a Albertlechien.fr




Lire la suite sur l'excellent site d'infos vertes DOUKYO (ensemble, en japonais)

Pas de journée de la Terre en France


Mais où est Boreloo ????
La Journée de la Terre, fêtée le 22 avril depuis les années 1970, sera célébrée un peu partout dans le monde, sauf... en France. Quelques initiatives locales ont lieu, mais le ministère de l'écologie ne dit pas un mot sur le sujet.

En 2008, le ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire (MEEDDAT) avait juste écrit quelques lignes sur la Journée de la Terre, sans mettre en place d'événements majeurs, excepté une exposition au Jardin du Luxembourg qui commençait... le lendemain.

Cette année, le MEEDDAT fait encore moins de cas de cette Journée célébrée dans 184 pays : aucune ligne sur le sujet, aucune initiative organisée. Une absence étonnante, qui ne cadre pas avec le Grenelle de l'environnement.


Lire la suite: chez Verdura

mardi 14 avril 2009

Alain Bashung et ses félins ::: 30 millions d'amis

Interview rare


Pour les Ailurophiles : un film Arte+7

Attention. Plus que quelques jours pour visionner ce joli docu sur les rapports entre chays et humain.
C'est sur le site Arte + 7

Un joli mélange de fiction, d'animation et pleins d'histoires...

On y découvre comment les chats sont devenus nos meilleurs alliés.
Et comment aussi l'homme peut déraper.
Oscar, l'aide-soignants, qui accompagne les mourants dans les dernières heures de leur vie, des Maisons de tolérance à la Nouvelle-Orléans où l'on peut s'offrir une chambre et un chat à caresser toute une nuit (:-))
Des chats cheminots dans l'Angleterre victorienne, l'acupuncture pour soulager votre vieux chat rhumatismeux...
Et des tas d'autres choses jamais vues !

lundi 13 avril 2009

Alain Bashung ::: Livre d'or

Comme il est difficile de prendre congé, cher Alain.
Ce deuil, auquel on ne s'attendait pas vraiment, tout en le redoutant secrètement. Tes derniers concerts - si beaux -, comment prendre congé?
je suis en deuil, avec chaque jour ta voix si présente; des images de toi, glanées le long des nuits à ne plus dormir.

Ton livre d'or est une ode à la vie, ode à tes mélodies.

Relire tous ces messages d'amour. AD LIBIDUM

Et celui-ci entre tous....

Danielle Lambert
Olympia ad libitum

Dans les vertiges de l’histoire de la vieille salle, poussière et fumée dansaient. Un homme grand et mince sous un chapeau noir s’est approché du micro, a lentement posé sa fatigue sur un tabouret, un autre s’est empressé de l’aider à passer sa guitare en bandoulière et ce fut « Comme un Lego ». Taillées dans la roche pure, neuf minutes parfois hésitantes, magnifiquement étincelantes. Prenant immédiatement possession de tout l’espace, une voix à la puissance intacte, inaltérable, comme détachée de son support corporel. Réunissant plusieurs générations de vingt-cinq à soixante-dix ans, l’Olympia a retenu son souffle.

L’homme grand et mince sous son chapeau noir nous a ensuite fait plonger, de Bleu Pétrole à Play Blessure, dans les décades de ses noyades, toutes de même couleur : noir pur rock. Oubliés les yukulélés, les sonorités country, les contre-allées new wave. Tout comme la mise en lumière cinématographique, tranchée, entre Faucon Maltais et Réservoir Dogs, la mise en musique fut implacablement structurée, d’un parti pris en béton, d’une unité remarquable. Eblouissante et vertigineuse mise en perspective de trente ans de musique. Salle clouée, stupéfiée.

L’homme a ainsi enchaîné “Tout est extrême, limites et cônes glacés, tout est idem, les vitrines, les pôles opposés” d’un « Je T’ai Manqué » brut et hypnotique. Passionnément différent de la version enregistrée. « Hier à Sousse » nerveux, définitif, tendu comme un arc, a posé comme une bombe le noir étendard de sa dérive.


“Volontaire”, “Mes Prisons”, “Samuel Hall”, “Vénus”, “La Nuit je mens”, “Sur un Trapèze”, “Je tuerai la Pianiste”, L’irréel”, “Légère Eclaircie”, “A perte de vue”, “Happe”, “Résidents De La République” (sans faute), “Osez Joséphine”, “Fantaisie Militaire”, “Madame Rêve”, “To Bill”, “Vertige De L’Amour”, “Malaxe” : cohérence parfaite de l’ensemble entièrement retravaillé, voix sans faille, structure de granit qui a permis à Yann Péchin de friser l’impro continue en nous enveloppant de longs riffs envoûtants. Pendant ce temps, Jean-François Assy au violoncelle, Arnaud Dieterlé à la batterie et Bobby Jocky à la contrebasse nous ciselaient de la perfection à la seconde, haletante.

Une demi-heure d’ovation debout. Etonnant comme les grands moments prennent immédiatement un parfum d’histoire. Alain Bashung revint sur scène, seul, sa guitare à bout de bras. “J’crains plus rien, le souffle coupé, la gorge irritée, je m’époumonais, sans broncher” : échappé de Fantaisie Militaire, « Angora » a noué deux mille cinq cents gorges autour de celle qui égrenait son fatalisme nonchalant.

Elégance rare, devant un public toujours debout, la voix sépulcrale a enfin délicatement détaché “I love you” d’une version ciselée de « Nights in white Satin ». Il y eut dans le public des mots d’amour jetés, des élans, des trépignements, des murmures brisés, des cris étouffés. Puis, était-ce Bashung ou Gainsbourg ou Dylan, un géant s’en est retourné vers les grandes ombres en levant lentement sa longue main blanche, dans un au revoir insoutenable de sobre solitude.

Olympia, le 15 juin 2008.

Ça m'emmerde ::: parodie de TORAPAMAVOA

Bon, après quelques semaines de buzz anti Hadopi, on souffle un peu.
Maintenant, Faceboof désactive à nouveau le compte de TORAPAMAVOI....
Voici le sujet du délit.
Une gentille parodie du tube Ça m'ennerve (un petit truc sympa qui se gausse des fashion victims.

Ici, on se gausse autrement.

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...