vendredi 25 septembre 2009

1000° pour la biodiversité

Hier soir c'était vernissage pour la réouverture d'un de nos lieux préférés à Paris, la galerie Deyrolle. Galerie, boutique, cabinet de curiosité, en tout cas pleins de souvenirs d'enfance qui remontent... Pour avoir usé nos culottes Petit Bateau sur les bancs des communales dans les années 60, nous les chats avons été nourri aux planches Deyrolle. Histoire, géographie, biodiversité... Aujourd'hui, la Maison Deyrolle publie de nouvelles planches sous la houlette de Maxime de Rostolan et d' Anne-Sophie Novel. Avec ’Deyrolle pour l’Avenir’, la maison renoue avec son activité d’édition de planches pédagogiques et propose une nouvelle collection dédiée aux problématiques environnementales actuelles.
Esthétiques et scientifiquement exactes, ces nouveaux outils de communication sur la protection de la nature et le développement durable séduisent les particuliers autant que les entreprises et les institutionnels. Mais nous y reviendrons dans un autre article tant le sujet est passionnant.


Boutique vintage Georges on the Place, Paris IX

Cet endroit mythique, fondé en 1831, a subi les outrages des flammes en 2008, 1000° est la température atteinte par le brasier en son cœur. C'est aussi le nom de l'exposition orchestré par le maître de céans (tout d'orange vêtu hier soir en totale harmonie avec la couleur de son plumage, Son Altesse étant de la confrérie des Red Heads), notre prince Jardinier aux milles activités, j'ai nommé Louis Albert de Broglie.
« En découvrant le désastre après l’incendie ma surprise à été grande. Le feu n’avait pas détruit Deyrolle, il l’avait transfiguré. Les animaux carbonisés et paisibles m’ont rappelé les vestiges inestimables d’une civilisation disparue qui nous seraient parvenus miraculeusement. Et dans un mélange de noirceur extrême et de beauté étrange, les boiseries calcinées étaient devenues leur sarcophage »
dixit Laurent Bochet, le photographe.

En regardant les grandes photos et en feuilletant le livre on ne peut écarter les images de Pompéï, parcouru d'un frisson évoquant le zühün stambouliote cher à Orhan Pamuk, cette tristesse particulière qui mêle nostalgie des grandeurs du passé et
noirceur de suie des maisons de bois d'Istanbul.

Beaucoup de monde hier pour saluer ce travail, le tout-Paris et ses créatures félines succombant au dernier dictat de la mode; amusant de voir déambuler au milieu de la jungle les belles dames toutes de léopard vêtues comme un hommage involontaire .

Exposition : 1000°C de Laurent Bochet du 25 septembre au 1er décembre
DEYROLLE
46, rue du Bac 75007 Paris
Tél : +33(0)1 42 22 30 07
www.deyrolle.com
Entrée libre
du mardi au samedi de 10h à 19h,
le lundi de 10h à 13h et de 14h à 19h


Le Livre
Février 2009, éd. Assouline

mardi 22 septembre 2009

OGM : les agriculteurs aussi disent non


Le Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche sera le premier territoire à exclure l'implantation d'OGM à des fins scientifiques ou commerciales, en application de la Loi du 25 juin 2008.
La Chambre d'Agriculture de l'Ardèche a en effet adopté à l'unanimité, lors de sa session plénière du 18 septembre 2009, une délibération contre la culture d'OGM sur le territoire du Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche et pour l'inscription dans la future charte 2011-2023 du Parc de mesures d'exclusion vis-à-vis des OGM.

Cette délibération permettra donc au Parc Naturel Régional d'inscrire dans sa deuxième Charte, les dispositions interdisant les cultures d’OGM sur son territoire qui couvre 180 000 ha. Ainsi, les Monts d'Ardèche pourront appliquer l'article L. 335-1 introduit par la loi du 25 juin 2008 sur les OGM dans le code de l'environnement, qui permet aux parcs nationaux et aux parcs naturels régionaux d'exclure effectivement ces cultures sur tout ou partie de leur territoire, sous réserve de l'accord des agriculteurs concernés.

Frédéric Jacquemart, représentant de France Nature Environnement apprécie cette première : « Les agriculteurs et les élus du Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche ont compris tout l'intérêt pour leur territoire et leurs productions agricoles de se démarquer de la logique industrielle liée aux OGM. Nous espérons que leur volonté d'asseoir le développement des Monts d'Ardèche sur ses spécificités ainsi préservées, insufflera le même courage politique dans d'autres territoires.



Et c'est tant mieux aussi pour la "petite Mongolie" un village de yourte où Eugénie et Mireille vous accueillent le temps d'une nuit, d'un week-end ou d'une semaine dans le parc naturel des Monts d'Ardèche.
Aux 4 coins de Gaïa vous ouvre ses portes toute l'année. Vous pourrez voyager selon vos envies dans la yourte Shamballa et son univers orangé soit dans le bleu ciel de la yourte Avalon ou encore au cœur du soleil de la yourte Naran, sinon dans le rouge passion de la yourte dédiée aux amoureux Vous aurez à disposition des toilettes sèches, des douches solaires (20 litres /personne), protégées des regards : « l'écologie n'est pas une mode mais une façon d'être ».

Les petits déjeuners sont servis dans la yourte commune et vous pourrez composer votre panier pique nique (campagnard ou végétarien). Si vous voulez profiter des saveurs locales, le chalet Gourmand propose des plats chauds ou froids selon la saison avec des produits régionaux, mais aussi des saveurs d'Orient.
Un barbecue commun est mis à votre disposition si vous souhaitez cuisiner vous-même, à chacun son style et ses envies.

lundi 21 septembre 2009

Flashmob pour le climat Paris, l'intégrale

Réveille-toi Nicolas !

Paris - à l'appel des associations écologiques, 12:18 pétantes le 21 septembre, plus de 400 personnes réunis au pied du Sacré Cœur pour réveiller ( réveils et téléphones à l'appui) le petit Nicolas.
Il y a urgence, la planète a des bouffées de chaleur!

Signons la pétition en ligne:
"On ne négocie pas avec le Climat, on agit" : www.copenhague-2009.com




© Catherine Dauriac / Cityzen cats / Ecolo-info

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...