vendredi 20 juin 2008

Le DD entre en Bourse ::: bilan du salon SEMD à Paris

Placée sous le haut patronage du MEEDDAT, du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, et de la Commission Française pour l’UNESCO, la première édition du Salon de l’Environnement et des Métiers Durables (SEMD) s’est terminée samedi 14 juin dernier. Lancé jeudi 12 avec l’enregistrement de l’émission Passage au vert d’Ushuaïa TV, le SEMD a accueilli durant trois jours 7112 visiteurs au sein du Palais Brongniart.

L’objectif du salon a été atteint : faire se rencontrer l’offre et la demande en matière d’environnement et de développement durable. Les décideurs, acteurs publics ou privés, ont ainsi pu découvrir des solutions écologiquement et économiquement viables en rapport avec leurs problématiques de réduction de leur facture énergétique, de valorisation de leurs actifs et de diminution de leur empreinte écologique.

Le SEMD a débuté avec l’émission Passage au vert d’Ushuaïa TV qui recevait sur son plateau Françoise GROSSETETE, Députée européenne ; Michèle PAPPALARDO, Déléguée Interministérielle au développement durable, ex-Présidente de l’Ademe ; Tristan LECONTE, Directeur fondateur d’ALTER ECO, membre du conseil d’administration de la Fondation Chirac et Jérôme TOLOT, Directeur Général Adjoint en charge de SUEZ Energie Services. Le débat s’est ouvert sur le thème « Ecologie-Economie-Europe »  qui a servi de toile de fond au SEMD et a permis de démontrer la complémentarité des « 3 E ».

Dans le cadre prestigieux de l’ancienne Bourse de Paris, les visiteurs ont pu découvrir, grâce à des parcours experts cohérents et à des ateliers exposants pertinents, les technologies, innovations et conseils en matière d’environnement et de développement durable proposés par 70 exposants, de la TPE au plus grand groupe.

Le Grand Auditorium a accueilli un cycle de 17 conférences de haut niveau qui ont fait la part belle aux premiers résultats du Grenelle avec la conclusion de Denis BAUPIN, adjoint au développement durable de la Mairie de Paris. Ont été bien sûr évoqués par les meilleurs experts avec toute la précision et l’autorité attendues, les questions relatives aux agro-carburants, aux transports propres, à l’eau, aux BTP, à la neutralité carbone, au réchauffement climatique, à l’investissement socialement responsable, au DD et TIC, etc.

Les organisateurs sont heureux que cette manifestation ait été un creuset d’échanges à la fois d’idées et d’énergies susceptibles de concilier contraintes économiques et environnementales.

Ils remercient également Pierre SIMON, Président de la CCIP, Christian SAUTTER, adjoint au Maire de Paris et ancien Ministre, Jacques BOUTAULT, Maire du 2è arrondissement de Paris, Serge ORRU, Directeur Général du WWF France et Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Secrétaire d’Etat à l’écologie, pour leur précieuse contribution.

Le SEMD, c’est aussi un bilan carbone de 208 000 kg de CO2 (déplacement des visiteurs, stands, consommation énergétique du Palais etc.) compensés grâce à des programmes de réduction de la consommation d’énergie fossile, d’incitation au développement des énergies renouvelables ou au travers de projets de reforestation.

L’équipe du SEMD nous donne d’ores et déjà rendez-vous en juin 2009 pour transformer à nouveau pendant 3 jours l’ancien "temple" français de la Finance en un haut lieu de la préservation de l’Environnement. Même ambition : promouvoir les solutions à forte valeur ajoutée pour restaurer l’environnement.

Aucun commentaire:

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...