mercredi 1 octobre 2008

FemininBio.com se la joue papier (recyclé)

Mon humaine a encore ramené un magazine mais celui-là, il n'est pas comme les autres ! Sitôt rentrée, elle a laissé le sacs des courses au milieu du salon, ignoré mes tentatives de croc-en-jambe et s'est jetée sur la canapé pour... lire!
Qu'est-ce qu'il a de plus celui-là?

Et bien il est tout nouveau, tout bio.

Pour Anne Ghesquière, fondatrice de FemininBio.com : « notre santé est primordiale tout comme notre environnement. Créer ce magazine était une évidence, il faut faire évoluer les mentalités. Les femmes vont permettre d’y arriver. Prescriptrices, elles sont un formidable moteur de changement pour la planète car aux avant-postes de la consommation au quotidien. »

Rédigé par des experts et des journalistes férus de bio, c’est le magazine féminin pour être à la page bio. Il est pensé pour les expertes en bio comme pour les novices. Pour toutes celles qui veulent changer leur manière de vivre au quotidien. Chacune y trouvera son bonheur. Dans ce premier numéro, vous trouverez toutes les thématiques chères aux femmes mais traitées en version bio, éthique ou écolo.

Au fil des pages, le best-of des thés verts, la coloration végétale, les tendances écolo d’automne, green spirit et blue éthique, les graines germées, booster les défenses immunitaires de toute la famille; à lire, à voir, à essayer : toutes les nouveautés bio à adopter.
A commencer par un programme choc antirides 100% naturel. Et les pages recettes évidemment, sans lesquelles un féminin n'est pas vraiment un féminin.
Côté ITV people c'est l’actrice Hélène de Fougerolles qui nous dévoile sa vie en bio.

Voilà, et mon câlin dans tout ça ???? Vivement qu'elle le pose au sommet de la pile des magazines et que j'aille y faire une petite sieste.

A quand un MinouBio.com ?

Pour en savoir plus sur le réseau de distribution
Les magasins : Alter Mundi, Botanic, Boutique Nature, Naturalforme.fr, les Nouveaux Robinson, Le Retour à la Terre – Biocoop, Un monde bio - un monde meilleur - Virgin
Les événements : les salons Beyond Beauty Paris, Naturally à Lyon, Vivez Nature à Paris et le Festival du film de l'Environnement.

Pour le feuilleter en ligne, c'est par là

5 commentaires:

unebulleenville a dit…

Bonjour,
Je constate que nous sommes de nombreux bloggeurs à avoir reçu l'annonce de ce lancement. De mon côté, je suis d'accord avec vous sur la qualité de la mise en page et de la ligne éditoriale. Mais je suis un peu plus sceptique sur la démarche : j'ai trouvé décevant le fait de lancer une version papier avec tous ces gratuits qui finissent au mieux dans une poubelle de tri au pire sur les trottoirs..... je pense que cela ne s'imposait pas. Surtout pour un acteur qui se veut "bio". Autre sujet d'étonnement ce sont les partenaires qui ont choisi de le diffuser : chaînes alimentaires bio, salons et évènement sur le thème du bien-être. C'est quand même surprenant : ils ont le plus souvent une logique de durabilité (pas de sacs de caisse, réutilisation des cartons d'emballage...) mais çà ne les empêche pas de proposer un journal gratuit (donc jetable !) à la sortie de leurs magasins. J'aurais trouvé plus intéressant qu'ils le proposent à leurs clients via leur site et/ou leurs newsletter. Et puis imprimé sur du papier "recyclé" c'est bien mais qu'en est-il des encres et de son degrès de "recyclabilité" ?
Je pense que c'est un support de qualité mais que c'est sa version web que nous devrions encourager.
A bientôt

Anonyme a dit…

Bonjour! vous re-voici ici ?!

Je vous remets le même message que sur "A l'évidence" :

C’est une très bonne question Carole, sur la version papier : non cela ne s’imposait pas…et le web suffisait tout à fait. Mais c’est oublié que le public papier/web n’est pas le même et que FemininBio continue juste sa vocation de transmission de connaissance et de mise en relation des savoirs d’experts aux lectrices, ainsi que des infos pratiques.
J’espère qu’il ne sera pas jeté vu la travail que cela nous a demandé ! (4 mois), je pense pas que, vu les endroits distribués et la qualité du contenu, il finisse automatiquement à la poubelle. Par exemple BioContact, a chaque fois que je le prends dans mon magasin bio je le lis, le garde et le relis car les infos me plaisent, me renseigne, pas comme un “paru-vendu” qui lui est totalment éphémère. De même la lecture sur un canap chez soi n’a rien à voir avec une lecture sur Internet, la reception du message n’est pas la même…
J’espère que j’aurais répondu un peu à tes questions !
Merci pour tes encouragements et effectivement, malgré tout ce que je viens de dire, il est tout à fait vrai que ce magazine à généré du bois, de l’encre et un peu de CO2…Mais finalement nos ordinateurs ne contiennent-ils pas des matériaux provenant de pays lointain et émettant des ondes non-bénéfiques à notre organisme ???

Ps : Je me renseigne pour les encres et le degré de recyclabilités mais vous savez nous sommes assez puristes ici (sic!), on a fait vraiment gaffe autant au fond qu'à la forme...
Matyas

Catherine Dauriac a dit…

Une bulle en ville, bonjour. J'ai transmis le commentaire à FemininBio pour un droit de réponse...

Anonyme a dit…

Bullenville bonjour
J'ai moi aussi reçu cet email et contrairement à toi j'ai trouvé que cette initiative en papier était très pertinente (en plus d’avoir trouvé les articles très clairs et la maquette super). Tout le monde n'est pas tout le temps sur internet... tes remarques sur la distribution sont compréhensibles mais dans ce cas là les « bio contact, top nature, Diet infos et autres gratuits » ne devraient plus non plus être distribués ? ? ?
Je pense que ce serait dommage ne serait ce que pour le droit à tous à l’information et j'ose espérer que les clients de ces boutiques et salons sont responsables et ne jettent pas dans la rue ces journaux.
Et puis la version sur internet c’est bien mais un PC c’est pas très écolo non plus. On en trouve plein les décharges ;-) pour info j'ai bien regardé le magazine et il est certifié encres végétales etc
Voilà mon point de vue en tout cas j’ai pris du plaisir à le lire sur le net mais j’ai aussi très envie de le palper, toucher
Sanur

Anonyme a dit…

Bonjour,

Merci pour votre post qui nous permet de réfléchir et de nous faire toujours avancer + ! Merci aussi de vos compliments qui nous font rougir de plaisir :=)

Juste pour apporter quelques pistes de réflexions dans un esprit de partage sur votre “J’AIME PAS” :

* Qui dit “gratuit” ne dit pas “jetable” ! Pour ma part je n’ai jamais jeté un seul Biocontact qui est pourtant LE gratuit bio depuis 10 ans. L’avez-vous déjà jeté ?
* Qui dit “gratuit” dit “gratuit” ! Il faut bien qu’il y ait quelqu’un qui paye. Si ce n’est pas vous, lecteur, c’est l’annonceur/la pub. Que préférez-vous ? En plus, c’est de la pub contextuelle et triée sur le volet. Nous refusons même des campagnes de pub pour des raisons éthiques !
* Il y a aussi une équipe qui travaille derrière. Ce sont des personnes physiques qui ont des familles, des enfants. Cela veut dire qu’en tant que jeune société, nous créons des emplois, nous tissons un réseau social. C’est important aussi pour la société de créer des emplois. Il faut bien vivre ! De quoi viverions-vous ?
* Nous avons sélectionné un réseau de distribution qualitatif où c’est la personne qui CHOISIT de prendre le magazine (on ne lui force pas la main) et nous pensons que c’est dans cet esprit que les gens vont le garder bien au chaud chez eux.
* Je suis une militante de la démocratisation du bio : si c’est bon pour nous alors c’est bon pour tous : il faut le faire savoir et inverser le mouvement de balancier !
* Enfin, le papier est un média noble que j’adore et je ne veux pas qu’il disparaisse, ce sont aussi des milliers de personnes qui en vivent en France ! Nous imprimons notre magazine chez un imprimeur français (un Chti bien aimé!) : nous faisons travailler l’industrie française (et donc des emplois).
* Qu’en est-il des encres ? Excellente question que je me suis aussi posée (c’est là ou d’ailleurs j’ai eu ma plus grosse déception) : il n’existe pas d’huile végétale à 100% pour cette technique d’impression mais tout au plus 10% : il faut que ça progresse encore du côté des fabricants.

Merci de votre présence sur www.FemininBio.com et belle journée ;=)

Anne Ghesquière

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...