dimanche 16 décembre 2007

le foie gras est il soluble dans l'éthique ? ::: droit de réponses

Bon, je l'avoue en bonne héritière de la "diagonale du fou", j'adore le foie gras. Mon père est du sud ouest, ma maman alsacienne ! Je me demande quand même s'il est bien recommandé de manger du foie gras quand on est écolo et qu'on aime les animaux (je précise que je ne suis pas végétarienne).
Alors je vous laisse juge à travers ces deux articles qui se répondent l'un l'autre.

Voici ce que je trouve dans mon flux RSS (source Europe1.fr)

Un producteur espagnol rencontre depuis un an un énorme succès avec son foie gras "éthique". Dans sa ferme, les oies se gavent naturellement à l'approche des migrations de l'hiver.

La "Pateria de Sousa" est demandée jusque dans les rayons d'Harrods, le grand magasin londonien. Avec son foie gras "éthique", garanti sans gavage, Eduardo Sousa, un producteur espagnol, rencontre un succès inattendu.
"En France, il leur faut 15 jours pour réaliser ce que moi je produis en un an" explique Eduardo Sousa. Les oies se promènent dans la ferme, qui date de 1812, se nourrissant de gland de chêne, d'herbe...Elles se gavent naturellement en prévision de la migration d'hiver.
Le succès agace en France, responsable des trois quarts de la production mondiale. L'association Foie gras du Sud-Ouest estime qu'il s'agit d'une "opération marketing" ne reposant sur aucune réalité".
Les producteurs français, qui gavent mécaniquement les oies de maïs, se défendent de mal traiter les volatiles. "Il n'y a pas de problème vis-à-vis du gavage par rapport au bien-être des animaux. Plusieurs études n'ont pas noté de stress particulier des oies et canards", selon l'association.

ET ici une autre version des faits.
07-12-2006

Le gavage des oies et canards n’est pas un phénomène naturel


A 2 semaines de Noël, c’est tout 'naturellement' que la promotion du foie gras s’intensifie. Il faut dire que le marché à de quoi faire saliver avec les 18 500 tonnes annuelles de foie gras produites, dont une grande majorité est consommée autour des fêtes de fin d’année.
Pour rassurer certains consommateurs sur le sort des canards d’élevages, les promoteurs du foie gras assurent que le gavage forcé ne fait que reproduire un phénomène naturel. En effet, selon eux, en préparation de leur migration, les palmipèdes sauvages se gavent eux-mêmes pour stocker abondamment des graisses dans leur foie. La démonstration peut sembler possible mais c’est passer outre deux contre-vérités scientifiques.

Tout d’abord, le canard d’élevage, appelé 'mulard', est issu du croisement entre un canard de Barbarie (non migrateur) et une cane domestique. Il a hérité le caractère génétique dominant non migratoire du mâle, donc il est faux de dire qu’à l’état sauvage cet animal se gaverait pour un voyage imaginaire.

D’autre part, si pour Alain Tamisier (ornithologue spécialiste des oiseaux migrateurs au CNRS) il est effectivement vrai que les migrateurs stockent de l’énergie sous forme de graisses, ces réserves n’atteignent pas le foie. Ce surplus de graisse est emmagasiné essentiellement sous la peau, et principalement au niveau de la poitrine, assurant ainsi une protection contre le froid, une distribution équilibrée de la surcharge pondérale, et une utilisation rapide des réserves énergétiques par les muscles lors du vol. Certes, cette graisse est également présente autour des viscères dont le foie, mais en infime quantité et en aucun cas dans le foie lui-même.

Le gavage ne peut donc en aucun être comparer à un phénomène naturel. Le foie gras est la résultante d’une suralimentation forcée, contraire aux besoins alimentaires de l’animal. Pour preuve, en 1998 déjà, un rapport du Comité scientifique de la Commission Européenne concluait que le foie gras était en fait un foie hypertrophié, au fonctionnement altéré, d’un oiseau atteint de stéatose hépatique (1)…
L’argument de la filière foie gras apparaît donc des plus fantaisistes et marketing.
Ecrit par: Cécile Fargue

1- La stéatose hépatique est l’accumulation d’une graisse appelée triglycéride, dans le foie. Cliniquement elle se caractérise par un foie douloureux et augmenté de volume.

Source la maison écolo

Bon, ben, euh, c'est bien ce que je pensais. le foie gras c'est pas terrible pour la santé des ptites bêtes. ça tombe bien, de toute façon je suis fauchée !

4 commentaires:

Anne-Sophie a dit…

Ah bah oui hein!:-)
Il parâit que dans le sud ouest un producteur a aussi gavé ses oies avec du maïs OGM... ça la fout mal quand on sait comme le foi absorbe bien...
Bon Ap pour les fêtes!

adam brown a dit…

Hi, this is not so related to your page, but it is the site you asked me 1 month ago about the abs diet. I tried it, worked well. Well here is the site

CresceNet a dit…

Gostei muito desse post e seu blog é muito interessante, vou passar por aqui sempre =) Depois dá uma passada lá no meu site, que é sobre o CresceNet, espero que goste. O endereço dele é http://www.provedorcrescenet.com . Um abraço.

ibergour a dit…

Si vous voulez prouver le foie gras "éthique" de "La Patería de Sousa", vous pouvez acheter foie gras d'oie ibérique sauvage à ibergour.fr
Il y a un vidéo où, après quelques secondes de publicité, le même Eduardo Sousa explique comment il produit ce foie.

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...