jeudi 7 juin 2007

France Terre d'asile ::: dernières nouvelles des sans-papiers



© Gabriel Laurent - Ecole Boulevard de Belleville (19e)
Rectorat de Paris 26.03.2007

Ils se déchaînent ! Ci-dessous, une partie (infime) de l’acharnement contre les sans papiers et parmi eux les familles et les enfants. Quatre exemples.

La machine à fabriquer des quasi-orphelins en renvoyant l’un des parents à des milliers de kilomètres fonctionne à plein. D’un côté on fait légitimement devant les caméras la promesse aux enfants d’Ingrid Betancourt de tout tenter pour leur rendre leur mère, de l’autre on prive de leurs parents des dizaines et peut-être bientôt des milliers d’enfants.
Il faut lire, même si c’est un peu long, pour savoir ! Il faut faxer, téléphoner, mailer, leur dire d’une façon ou d’une autre ce qu’on en pense. Signer les pétitions, participer massivement aux manifestations demain à Paris et à Bagneux et ailleurs les jours suivants. On ne peut pas laisser faire !



© Gabriel Laurent

Fax Ministère de la rafle et du drapeau 01 55 55 49 20. Par téléphone, on appelle le ministère de l'Education et on demande le ministère de l'Immigration
T: 01 55 55 49 00. Demander le cabinet du ministre. Pas encore de mail.

1) Paris : Une adolescente Tchétchène de 16 ans, mère d’un bébé de 6 mois laissée seule : son compagnon de 19 ans va être expulsé. Pour demander sa libération fax préfet de police: 01 53 71 67 32
Mail : cabcom.prefecturepoliceparis@interieur.gouv.fr

2) Paris XXe : Mme Jianmin WAN, mère chinoise de deux enfants scolarisés est en rétention et expulsable à tout moment. L’école est partiellement en grève et occupée par les parents. Pour demander sa libération immédiate Préfet de police fax: 01 53 71 67 32
Mail : cabcom.prefecturepoliceparis@interieur.gouv.fr

3) Bagneux (92) : Idriss Aykut, père Kurde de trois enfants en rétention et expulsable. Manifestation vendredi 18 heures à Bagneux. Préfet Nanterre : Tel : 0 821 80 30 92 Fax 01 47 25 21 21
Préfet michel.bart@hauts-de-seine.pref.gouv.fr
Secret Gal philippe.chaix@hauts-de-seine.pref.gouv.fr
Val de Marne : FAX : 01 49 56 64 10 ; 01 48 99 38 04 ; 01 49 56 60 13.
bernard.tomasini@val-de-marne.pref.gouv.fr sabine.bardy@val-de-marne.pref.gouv.fr
Téléphone du cabinet du Préfet: 01 49 56 64 17.
Pétition sur le site http://cdpe92.apinc.org/petition/bagneux_aykut
Voir le récit sur le blog de Libération http://sanspapiers.blogs.liberation.fr/sans_papiers/

4) Lyon : Christiane France (8 ans) et son papa ont été expulsés le 6 juin vers le Cameroun ! Un enfant n'est pas sans papier ! Et dans ce cas précis, le père avait exprimé sa volonté de laisser l'enfant en France, et l'enfant sa volonté de ne pas partir avec le père
préfet du Rhône : Fax 04 78 60 49 38 et 04 78 60 15 46)
jean-pierre.lacroix@rhone.pref.gouv.fr

5) Dernière minute : Massy (91) . Moussa Dia, père de deux jeunes enfants , conduit directement de l’audience du TA à l’aéroport pour être expulsé cet après midi


POUR EN SAVOIR PLUS

1) Paris :La préfecture de Police s'apprête à laisser seules une adolescente de 16 ans et sa petite fille de 6 mois en expulsant le père !
Issa IBRAGUIMOV, 19 ans, ressortissant tchétchène, arrêté lors d'un contrôle routier, est en rétention au CRA de Vincennes depuis le 20 mai. A ce jour, la préfecture de police confirme la mise à exécution de l'éloignement.
Il a déjà réussi à refuser un embarquement ! Ils vont ré-essayer d'un jour à l'autre.
Son épouse Zaynap a 16 ans (donc non expulsable), ils ont une petite fille de 6 mois. Ces deux adolescents et leur bébé sont suivis et hébergés à Paris par une structure d'accueil.
Envoyez fax, mails au préfet de police pour demander la libération immédiate d'Issa :
fax cabinet : 01 53 71 67 32 cabcom.prefecturepoliceparis@interieur.gouv.fr


2) PARIS XX
ECOLE DU CLOS OCCUPEE !
ENSEIGNANTS EN GREVE !
Fengzhaï CAI est scolarisé en élémentaire à l'école du Clos, son frère Clément à l'école Mouraud. Leur mère Jianmin WANG épouse CAI de nationalité chinoise, en France depuis 1999, n'est toujours pas régularisée et vient d'être arrêtée.
Son arrêté de reconduite à la frontière a été confirmé par le tribunal administratif. Elle risque d'être expulsée à tout moment laissant derrière elle deux jeunes enfants.
Nous, famille, amis, voisins, parents d'élèves, enseignants, refusons l'arrachement brutal contre une mère à sa famille.

Cette famille vit en France depuis plusieurs années et montre des preuves concrètes d'intégration. Les deux enfants parlent français y compris avec leurs camarades d'école d'origine chinoise. Les parents suivent des cours de français dans une école du quartier. La famille participe aux activités de l'école et du quartier. Ils ont adopté la France et n'envisagent leur avenir qu'ici. Leur famille vit en France et une grande partie d'entre elle est de nationalité française.
En dehors du front national et du MNR, les élus et candidats du 20ème ont signé notre pétition de soutien à Madame CAI.
Les enseignants de l'école du Clos maintiennent leur mouvement de grève tout en assurant l'accueil des enfants.
Les parents occupent depuis le jeudi 7 juin.
Un appel à manifestation est lancé vendredi 8 juin à 17h00 de l'école du Clos à la mairie du 20ème.
Contacts : Véronique Ghadi : vero.ghadi@wanadoo.fr – 06 87 20 28 53
Sandrine Bréchot : 06.82.02.90.33


3) BAGNEUX DANS LA RUE !

3 enfants de Bagneux menacés d’être séparés de leur père
Non à l’expulsion d’un parent d’élève
des écoles Thorez et Barbusse !
Mardi 5 juin, le Tribunal Administratif de Melun a confirmé l’arrêté d’expulsion à l’encontre de Monsieur Aykut
(voir Blog Libé http://sanspapiers.blogs.liberation.fr/sans_papiers/)

Mr Aykut est papa de 3 enfants : 2 sont scolarisés à l’école élémentaire M. Thorez, le plus jeune à la maternelle H. Barbusse.
Il a été interpellé le 29 mai à l’entrée du RER « Bagneux », sur la commune de… Cachan. Le Préfet du Val-de-Marne a alors décidé d’un arrêté de reconduite à la frontière, sans avoir aucune connaissance de sa situation !
Cette famille sans histoire ne souhaite pourtant que vivre en paix.
Turcs d’origine kurde, Mr Aykut et sa femme ont fait une demande d’asile à leur arrivée en 2001. La sœur et le beau-frère de Mr Aykut, ses cousins, vivent en France avec des titres de séjour de 10 ans, où est mentionné « réfugié turc d’origine kurde ». Déboutés, Mr et Mme Aykut ont fait un recours, rejeté. A la sortie de la circulaire du 13 juin 2006 sur les parents d’enfants scolarisés, la préfecture de Nanterre leur a demandé elle-même de déposer un dossier, ce qu'ils ont fait dès le 28 juin. La demande est toujours en cours d’instruction !
Mr Aykut est au centre de rétention du Mesnil Amelot (en Seine-et-Marne, aux abords de l’aéroport de Roissy). L’expulsion peut intervenir à tout moment.
Nous ne nous résignons pas à ce que cette famille soit éclatée. Le Collectif de soutien aux sans-papiers de Bagneux, la FCPE, RESF, diverses associations balnéolaises restent mobilisés. Plus de 60 parents, enseignants, citoyens, se sont réunis dès mardi soir à l’école M. Thorez.
En 4 jours, près de 900 pétitions avaient déjà été signées dans la ville. Marie-Hélène Amiable, maire de Bagneux, et Janine Jambu, députée, sont intervenues auprès du préfet des Hauts-de-Seine.

Nous exigeons la libération de Mr Aykut
et un titre de séjour pour lui-même et sa famille.

MANIFESTONS VENDREDI 8 JUIN
DE L’ECOLE MAURICE THOREZ AU RER BAGNEUX
RDV à 18H devant l’école (av. Albert Petit)


4) LYON Christiane n¹aura pu dire au revoir à personne ! Ni à ses copains de classes, ni à son instit, ni à sa grand-mère (qui n’a pu aller la voir au centre de rétention faute de papiers). Christiane ne pourra pas participer demain jeudi 7 à la fête de son école...
Ce matin à 5 h, le père et la fille étaient emmenés du centre de rétention.
Bien sur la famille n¹avait aucune information à l¹avance sur la date de départ et le numéro de vol. La cimade non plus ! Nous n¹avions plus qu¹à faire des suppositions, en fonction des vols, mais en sachant aussi que la pratique du vol particulier, privé ... ne les dérange pas quand la mobilisation est là !
Les enseignants, parents et autres citoyens informés dans la matinée ou lors du rassemblement sont consternés par la manière de faire. Certains parents et enfants, prévoyant malheureusement un départ dans les jours à venir, avaient prévu d¹aller ce mercredi après-midi rendre visite à Christiane pour lui porter des affaires ...
Un enfant n'est pas sans papier !
Jusqu'à maintenant, les préfectures et la police ont toujours justifié la rétention et l'expulsion des enfants en disant que c'était la volonté des parents de garder les enfants avec eux et donc l'intérêt supérieur des enfants de rester avec leurs parents....
Or dans ce cas, le père a exprimé sa volonté de laisser l'enfant en France, et l'enfant sa volonté de ne pas partir avec le père. Le 5 juin il faisait un courrier demandant que la garde de sa fille soit confiée à une personne de sa famille, en situation régulière, vivant à Lyon. Il déclarait aussi vouloir que sa fille sorte du centre de rétention.
Christiane France n¹aurait pas dû être expulsée !
L'avocat, Maître Sabatier, a déposé une 2ème requête en référé, pas encore jugée, demandant le retour de Christiane France aux frais de l'Etat français. Il envisage de plus d'aller en Cassation au Conseil d'Etat. Le fondement de l'illégalité réside dans le fait qu'un enfant mineur ne peut être ni retenu ni reconduit à la frontière selon la loi en vigueur.
à 21h28 : Samuel Kweleng le papa m¹a laissé un message téléphonique confirmant que ce matin on était venu les chercher tôt et qu¹ils n¹avaient rien pu faire. Il m¹informe aussi qu¹ils sont « bien » arrivés, et remercie tout le monde.
Si la préfecture a réussi son expulsion, elle a aussi réussi à mobiliser de nouvelles personnes, qui découvrent avec horreur les pratiques « humaines » face aux sans papier.
Vous pouvez envoyer vos félicitations au préfet du rhône !
préfet du Rhône Jean Pierre Lacroix Fax 04 78 60 49 38 et 04 78 60 15 46)
jean-pierre.lacroix@rhone.pref.gouv.fr

5) MASSY : LE PAYS DES DROITS DE L’HOMME !
M. Moussa Dia est passé au TA de Cergy ce matin. Il a été conduit à l'aéroport, menottes aux poignets, immédiatement après l'audience !!! Il va être expulsé dans l'après-midi.
M. Dia repart au Sénégal, sans avoir pu revoir sa famille, sans avoir pu embrasser ses enfants une dernière fois, sans avoir pu se laver (il était en garde à vue depuis mardi soir), avec les vêtements qu'il portait mardi, sans aucune affaire personnelle et sans argent.
Bravo au pays des droits de l'Homme !

Rappel du message précédent :
Arrestation de M. Dia Moussa mardi 5 juin à Massy (91).
Habitant de Grigny, il est arrivé en France en 1998, il est père de deux jeunes enfants. L'été dernier, il avait déposé un dossier dans le cadre de la circulaire et n'a jamais reçu de réponse.
M. Dia s'était fait arrêter en septembre dernier, dans le 95, lors d'un contrôle d'identité et avait reçu un APRF. Le juge des libertés l'avait alors assigné à résidence à Grigny. L'assignation à résidence s'est terminée et huit mois plus tard, le dossier de M. Dia est toujours en attente au TA de Cergy.
M. Dia a voulu se donner une chance supplémentaire d'être régularisé en participant à l'occupation de l'église de Massy. C'est en rentrant chez lui, hier soir, qu'il a été arrêté à la gare de Massy-Palaiseau. La préfecture de l'Essonne a demandé le passage en priorité de son dossier.
Fax de protestation :
préfecture du Val d'Oise (contre l'APRF) : courrier@val-doise.pref.gouv.fr
- préfecture de l'Essonne : 01 69 91 90 22 (ou par mail : michel.aubouin@essonne.pref.gouv.fr et gerard.moisselin@essonne.pref.gouv.fr)

Aucun commentaire:

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...