mercredi 29 août 2007

tendances hiver 07-08 ::: des sourcils au top



Maquilleurs et poètes s’entendent pour le dire: les yeux sont le miroir de l’âme et les sourcils leur ombrelle. Entre point d’orgue et équilibre, ils contribuent sans concession à la beauté et à la profondeur du regard. Le sixième chakra, « l’œil unique », situé entre les sourcils, est aussi le centre de la puissance de la volonté humaine. Alors pour un regard 2007, c’est quoi la tendance ?

sommaire de l'article à lire chez Greenmama

Un équilibre au poil près
Le b-a ba d’une épilation maison
Soins anti-rides spécifiques
Les techniques de pros
Objectif zéro défaut : les astuces des people

Revue de podiums : les tendances de l’hiver 2007

L’hiver 2007-2008 puise dans les archives de la mode. Les « make-up artists » revisitent les années 20 et 30. Le glamour Hollywoodien s’invite en guest-star. Le sourcil se portera haut et en couleurs. Pour prendre de l’avance sur les copines et ne pas céder au look Piaf, Green Mama vous propose un petit tour sur les podiums et quelques idées à piquer aux créateurs.

Un sourcil dramatique et noir chez Alexander McQueen, inspiré par l’inoubliable Cléopâtre de Mankiewicz et une certaine Elizabeth Taylor : un trait de crayon noir et une ombre à paupière vert Nil ou turquoise. Il est vrai qu’elle a les yeux mauves.


L’élégance de l’entre-deux-guerres chez Chanel et Dior avec une mention spéciale chez Dior Haute Couture où l’on pousse le look drag-queen en version très Cabaret : un sourcil comme gommé (par du fond de teint), puis très maquillé au crayon et en arc de cercle avec paillettes et faux-cils. A réserver aux soirées déguisées !

Valentino, Gucci et Roberto Cavalli rendent hommage aux stars des années 40: Veronica Lake, Lauren Bacal et Ava Gardner revisitées.


Carrément décolorés chez Marc Jacobs, rustiques et broussailleux chez Vera Wang, on les préfère naturels et poudrés chez Biba, à peine rehaussés de beige.

Pour un effet plus trendy, jetez de la poudre aux yeux. Chez Balenciaga, Nicolas Ghesquières fonce sur la ligne blanche.


Jonathan Saunders étonne avec un pigment vert-jaune.


Terminons par une petite anecdote qui nous vient du XVIIIème siècle. La mode était alors aux éventails et mettait en valeur le regard des belles marquises. Afin de souligner leur beauté, les femmes utilisaient des mouches. En langage codé, une mouche placée sous l’arcade du sourcil annonçait … « une passionnée ».

Catherine DAURIAC (www.greenmama.fr) 30 juillet 2007

les photos de défilés © style.com

Aucun commentaire:

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...