vendredi 1 février 2008

Paris ::: la vie en vert en 37 projets

Paris a décidé de mettre en avant 37 de ses actions concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique.

Energie
Dans le détail, on trouve l’action en faveur des économies d’énergie de chauffage pour les bâtiments municipaux notamment grâce à l’amélioration de l’exploitation des chaufferies et la rénovation des installations. Le recours à des énergies renouvelables par l’installation de panneaux solaires sur des bâtiments municipaux a également séduit les experts.

Ecoconstruction
Le secteur lié à la petite enfance s’engage en faveur d’une approche environnementale de la conception, de la construction de ses établissements avec notamment des crèches HQE. De même, les établissements pour personnes âgées et grands exclus se tournent depuis 2005 vers une construction éco-responsable (matériaux durables, énergies renouvelables…). L’urbanisme participe également à cet élan environnemental avec la mise en place de documents à destination des acteurs de l’aménagement urbain et de la construction, privés et publics, de grandes ou petites structures. Objectif : fixer «un référentiel commun partagé prenant en compte tous les champs du développement durable», souligne la mairie.

Réseau d’artisans
De leur côté, les artisans se sont aussi mobilisés. Les artisans du 20ème arrondissement de Paris ont lancé l’idée de la création d’un réseau d’artisans au profit de l’écoconstruction. Cette démarche vise à assurer le maintien et le développement de la filière du bâtiment autour de la construction - rénovation durable. Les artisans ont décliné 4 phases : informer-sensibiliser ; Qualifier – former ; développer les marchés publics et privés autour de la construction durable ; créer des services environnementaux mutualisés (collecte des déchets, déchetterie…).

Aménagement, espaces verts
La ville de Paris soutient également la mise en place de ressourceries. Il s’agit d’endroits où sont collectés des biens ou des équipements en état de marche mais qui ne sont plus utilisés. Le but est de remettre en état ces objets pour les revendre aux foyers à revenus modeste ou encore récupérer les pièces pour le recyclage. Une ressourcerie est présente dans le 18ème et une est en projet dans le 20 ème. La dépollution des sols n’a pas été oubliée grâce notamment à l’expérimentation de techniques de dépollutions innovantes par la phytoremédiation.

Transports
Actuellement, il existe une ligne de bateau baptisée Batobus et ce système pourrait s’agrandir grâce à une ligne régulière de transport de passagers sur la Seine sur le bief de Paris, soit entre les écluses de Suresnes à l’ouest et les écluses du Port à L’Anglais (Vitry-sur-Seine) et de Saint Maurice sur la Marne, à l’est, en passant par le centre de Paris. Ce qui représenterait une ligne de 25 km. Et puis la mise en place de la ligne T3 des Maréchaux sud est une action saluée par les experts.

Les grands projets d’éco-quartier
Enfin, des éco-quartiers sont actuellement en cours de construction à Clichy-Batignolles (17ème), Boucicaut (15ème), Claude Bernard (19ème), Pajol (18ème) et la gare de Rungis (13ème). Ils doivent tous voir le jour d’ici 4 ans.
En conclusion, Yves Contassot, adjoint chargé de l’environnement, de la propreté, des espaces verts et du traitement des déchets de la mairie de Paris, s’est félicité de cette évaluation : «on peut être fiers mais ce n'est qu'une première marche» a-t-il souligné en estimant que le «processus est long et complexe».

Aucun commentaire:

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...