lundi 15 octobre 2007

Florence Rapinat-Gamard ::: voyage en pince à linge

Plusieurs hommes se disputent la paternité de l’invention de la pince à linge. On cite Victor Gottlieb Obdenbrecht, les « 4 barbus » (quartet des années 20) dans leur chanson « La pince à linge » évoquent un certain Jérémie-Victor Hopdebeck, un Américain H. Merril aurait déposé un brevet en 1893, les Suisses en seraient à l’origine et le Suédois B.O. G. Anderson serait responsable de l’amélioration du modèle suisse pour éviter de se pincer les doigts… (Paul Rapinat)

Mais qu’en est-il de la maternité de la pince à linge ? des motivations profondes liées à cette invention ? Car il a bien fallu qu’un jour une femme avisée (une blanchisseuse, une lavandière ?) dise à son mari qu’elle avait besoin d’un « truc » pour éviter d’aller chercher son linge au fond du champs, l’histoire ne le dit pas.


Florence Rapinat-Gamard expose, dans le cadre des portes ouvertes des ateliers de Ménilmontant,
chez Camille & Géraldine Lusardi
31, passage de Ménilmontant - 75011 Paris.
Les 19, 20, 21 et 22 octobre 2007, de 14 à 20 h.

vernissage le vendredi 19 octobre à partir de 19 h
métros : Ménilmontant ou Père Lachaise

Aucun commentaire:

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...