jeudi 21 avril 2011

Du chanvre sur l'asphalte: la fin des fossiles ?

Il est tout à fait possible de remplacer les énergies fossiles (charbon, pétrole…) par l’utilisation de la biomasse. 
La biomasse ? Autrement dit la masse de matière vivante, végétale ou animale, que produit une zone déterminée. Or, carburant n’est pas synonyme de pétrole. Ils existent différents procédés permettant l’utilisation, par exemple, de l’huile de chanvre en remplacement du pétrole. Ces utilisations limitant les rejets de pollution aérienne provoquée par le raffinage de ces matières fossiles.
Lorsqu’on fait pousser du chanvre pour produire de l’énergie, la plante absorbe du gaz carbonique, libère de l’oxygène, puis lorsqu’on brûle la biomasse, le végétal libère a nouveau ce gaz carbonique : l’équilibre du cycle est maintenu.

Et il est donc possible de faire du carburant pour nos voitures à partir de biomasse de chanvre. On peut utiliser d’autres végétaux mais le chanvre se place en première position si l’on considère les façons de le cultiver (sans pesticide ni fongicide…) sans oublier sa forte production à l’hectare.

Mais le chanvre sert aussi à la fabrication de composites naturels. Voir ici mon top 10 des nouvelles applications à base de fibres naturelles lin et chanvre (vues au dernier salon JEC Composites show).


Il faut également considérer la production de plastique à base de chanvre. Henry Ford (le créateur de la marque automobile) fabriqua même une voiture à carrosserie végétale (faite en paille, sisal et chanvre).


Le 'Popular Mecanics Magazine' décrivait en décembre 1941 une voiture expérimentale, créée trois ans plus tôt par la 'Ford Motor Company'. La carrosserie avait été réalisée en plastique composite, un matériau contenant 70 % de fibres végétales, principalement extraites du chanvre. Quatorze panneaux de ce 'plastique' d'une épaisseur de 3 mm environ étaient assemblés dans une structure métallique pour former la voiture. Aujourd’hui de grandes marques travaillent sur les applications du chanvre plastique pour la conception des tableaux de bord et autres garnitures automobiles. Et des petits malins vont jusqu'à proposer des carrosses en fibres de lin ou de chanvre en renfort de matrices biodégradables: la fin du plastoc pétro-chimique n'est pas loin, si les lobbys le permettent.

La conversion de la biomasse en carburant devrait débuter immédiatement, aussi bien pour mettre un terme à la pollution de notre planète que pour nous rendre indépendants face à l’énergie. CQFD

(Source : « L’empereur est nu » de JACK HERER, Editions du Lézard)

Pour en savoir plus :  La Cantate du Chanvre a désormais son site web ouvert, vous pouvez d’ors et déjà consulter quelques explicatifs sur le chanvre et  gamme de produits en vente en ligne.  La Cantate du Chanvre

et évidemment le blog officiel du lin et du chanvre européens (CELC)

Aucun commentaire:

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...