dimanche 24 avril 2011

La maison-œuf anti crise

Se retrouvant sans abri, un jeune étudiant chinois a fabriqué une "maison-oeuf" écologique et l'a installée dans Pékin.

En 2009, Dai Haifei 戴海飞, 24 ans et originaire du Hunan a fabriqué une maison à la forme d'un oeuf et aux dimensions d'une tente (2x3x2m).
Du bambou, des petits sacs en matière naturelle remplis de sciure de bois et d'herbes pour l'isolation, un panneau solaire sur le toit; à l'intérieur, un lit, un reservoir d'eau sous-pression avec un lavabo et deux petites tables de chevet. La maison de Dai Haifei ne lui aura coûté que 6400 yuans (environ 730 euros) pour l'achat des matériaux, et demandé deux mois de travail.

Sur son blog, Dai nous explique son aventure :
« Mon père travaille dans un chantier de construction et ma mère est agent de nettoyage. Maintenant, ils sont plus âgés et leurs conditions physiques ne sont pas aussi bonnes qu'avant. J'ai essayé plusieurs fois de les convaincre de rentrer à la maison à la campagne pour y cultiver quelques acres de terre et vivre une vie facile et sans stress. Mais ils préféraient économiser de l'argent pour m'acheter une maison. Cependant, ce qu'ils ne savaient pas, c'est que pour acheter un appartement à Pékin avec leur salaire, cela prendrait entre 200 et 300 ans !
J'ai toujours voulu avoir ma propre maison, et la taille n'est pas importante pour moi tant qu'elle me garde à l'abri du soleil et la pluie. Je ne veux pas vivre comme toutes ces personnes stressées par leur travail et qui donnent la quasi-totalité de leurs salaires durement acquis...


En 2009 étudiant à l'Université d'Architecture du Hunan, j'ai eu l'honneur de participer au projet "l'oeuf de la ville" 城市 蛋 下 的 qui consiste en une série de petites maisons mobiles écologiques pour aider les sans-abris.
Ce dernier projet m'ayant inspiré, après l'obtention de mon diplôme, j'ai parlé à mon professeur de mon projet, qui, avec quelques amis, m'a aidé à la réalisation des plans de la maison-oeuf. Plus tard, j'ai également reçu un soutien financier de mon cousin, puis les travaux de construction ont officiellement commencés. Nous avons travaillé de Juillet à Septembre pendant deux mois entiers pour enfin aboutir à cet abri.



Suite à la construction, j'ai fait expédier lamaison-oeuf à Pékin pour 3500 yuans (environ 400 euros), ce qui me fait au final un logement dans la capitale pour moins de 10 000 yuans (environ 11 500 euros).
Quand la maison est arrivée à Pékin, je l'ai installée sous le bâtiment de l'entreprise dans laquelle je travaille. Je peux ainsi me rendre au travail en quelques secondes, sans prendre un de ces bus bondés. J'utilise l'argent que j'économise du loyer pour payer un abonnement annuel dans une salle de gym afin de me détendre et également prendre des douches. Je n'ai pas une cuisine dans la maison, alors je connais désormais tous les restaurants du coin... Le fait de ne pas avoir à préparer mes repas m'a économisé beaucoup de temps.
Grâce à ce nouveaulogement, je me sens vraiment libre ! »


Source :http://www.chine-informations.com/actualite/une-maison-oeuf-ecologique-face-a-la-hausse-de-immobilier_25377.html#ixzz1KS0QKL1y

2 commentaires:

marinadhuart a dit…

GÉNIAL CETTE MAISON OEUF, C'EST RÉJOUISSANT COMME PROCÉDÉ...ESPÈRE QU'IL NE SERA PAS VIRÉ DU TROTTOIR, COMME ÇA SE PASSERAIT EN FRANCE EN 24 HEURES

Anonyme a dit…

" He said that property rights were also sacred and that he had exercised due diligence, following all laws, when he purchased the site. (2004): Bringing politics back in: examining the link between globalization and democratization; journal of International Political Economy 11(2), pp. The lack of democracy in the Middle East is further compounded by tribal groupings that have considerable rivalry among themselves: Yemen has witnessed this first hand.

My web-site clash of clans hack v11.0b

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...