mardi 18 septembre 2007

Lyon 6 octobre ::: contre Grenelle

Contre sommet : Une invitation à quitter le Grenelle


Vincent Cheynet, rédacteur en chef du journal La décroissance et organisateur du contre Grenelle. © DR

Un contre Grenelle de l’environnement sera organisé le 6 octobre à Lyon à l’initiative du journal La décroissance, de l’Institut d’études économiques et sociales pour la décroissance soutenable (IEESDS) et de Casseurs de Pub. Il réunira associations, intellectuels, universitaires, scientifiques et politiques autour des questions du Grenelle qui ne bénéficient pas d’un traitement satisfaisant pour les organisateurs (nucléaire, grande distribution, autoroutes, ionisation des aliments, OGM, écologie politique).
.

Organisé en partenariat avec Alternatives non-Violentes, Sortir du nucléaire, Alter Ekolo, CRIIRAD, la Confédération Paysanne, le Sarkophage et l’Université Populaire de Lyon, Pour Vincent Cheynet, rédacteur en chef de La décroissance, « ce contre Grenelle se base sur une démarche démocratique. L’exercice démocratique implique de réels débats. Or le Grenelle de l’environnement apparaît comme une opération médiatique où les décisions finales seront sûrement marginales au regard des enjeux ». Ce contre Grenelle aura donc surtout une valeur symbolique : il sera une opération de « mise en lumière des paradoxes ». Les organisateurs redoutent en effet que « les propositions retenues par les groupes de travail ne soient pas sarko-compatibles ». Vincent Cheynet invite d’ailleurs « les associations à quitter le Grenelle ».
Mais cet appel ne semble pas être entendu. Pour Arnaud Gossement, porte parole de France Nature Environnement, « ce qui définit un Grenelle et ce qui le rend pertinent, c’est qu’il réunit tous les acteurs : l’Etat, les collectivités territoriales, les entreprises, les salariés et les associations. Le contre Grenelle sera simplement une réunion publique entre des convaincus. A l’heure actuelle, nous maintenons notre position. Nous ne menacerons pas de quitter le Grenelle. Notre démarche se veut constructive et pragmatique. Nous restons à l’écoute et engagés dans le dialogue environnemental ».
Ce contre Grenelle devrait déboucher sur la publication d’un livre en forme d’Actes de colloque. La confédération paysanne a déjà lancée un appel pour multiplier les contre sommets locaux.

Source: Le Journal du développement durable, 18 septembre 2007, Elsa Bellanger

Aucun commentaire:

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...