samedi 29 septembre 2007

Sauvons les abeilles

28-09-2007 - Sauvons les abeilles, les apiculteurs et agriculteurs BIO face à l’installation de parcelles OGM

Le Groupement des Agriculteurs Biologiques d’Ile de France, à travers le collectif « Pas d’OGM dans mon Gâtinais », appelle à manifester ce dimanche 30 septembre, à Milly la Forêt (91), dans le but d’alerter l’opinion publique et les autorités sur les risques de l’implantation de cultures d’OGM en plein cœur du Parc Naturel Régional du Gâtinais Français.

L’enjeu est de taille. Alors que de nombreux consommateurs d’Ile de France se tournent vers les aliments Bio, les producteurs de l’Essonne se voient contraints de cohabiter avec des cultures d’OGM. Or, personne ne conteste le risque de contamination des exploitations à proximité. Les agriculteurs Bio devront-ils alors mettre la clé sous la porte ? Les consommateurs ne pourront alors plus trouver de produits biologiques locaux.
Le Conseil Régional avait pourtant voté, il y a 3 ans, une délibération déclarant l'Ile-de-France "Région sans OGM".

Malgré les effets irréversibles qu’implique cette culture d’OGM, les organisateurs ont décidé de réagir avec le sourire et c’est dans une ambiance conviviale et ludique que se déroulera la manifestation. Ainsi une ribambelle d’abeilles fera bloc face à l’intrusion d’Organismes Génétiquement Modifiés sur son territoire, car l’abeille (et la production de miel) est le symbole du Gâtinais et de son Parc Naturel, mais incarne également la fragilité de l’équilibre écologique.


Au programme de cette manifestation, la parole sera également donnée à des experts scientifiques et un point presse sera organisé à 15h30 sur la place de l’église.

A la veille du Grenelle de l’Environnement, consommateurs et agriculteurs, sont invités à participer à ce rassemblement, vêtus de jaune et noir ou même déguisés en abeille, ce dimanche 30 septembre, à 14h, sur la Place du Colombier de Milly la Forêt (91). Pour montrer leur attachement à la préservation de ce territoire, de la richesse de sa faune et de ses diverses formes d’agriculture.

Contact presse : Daniel Evain, Agriculteur Biologique d’Ile de France
Tél : 06 84 06 64 38 agrostis@wanadoo.fr
Angélique Piteau

A lire aussi

Les abeilles disparaissent, l’écosystème vacille



Sans abeilles pas de futur. C’est en substance ce que plusieurs associations d’apiculteurs clament haut et fort. D’autant plus fort que, depuis quelques années, une curieuse épidémie touche les butineuses, qui fuient la ruche sans laisser de traces. Les conséquences d’une éventuelle éradication des abeilles seraient bien plus graves qu’une simple pénurie de miel…

« Si demain, les abeilles s’éteignent, on peut s’attendre à voir disparaitre 60% des fruits et légumes » estime Yves Goïc.
Sonnette d'alarme déjà tirée par Albert Eisntein, en son temps.
"Sans abeille, pas de pollinisation, plus de cultures, plus d'hommes".

ET l’UNAF (Union nat. des apiculteurs de France) retire la sonnette d’alarme. Outre le classement de l’abeille comme espèce protégée, l’association réclame la mise en place de pénalités financières « en cas de destruction et d’intoxication de colonies d’abeilles ».

Lire la suite chez Novéthic

Aucun commentaire:

cityzencats TV - environnement, recyclage, nature, chats

Loading...